Avis, questions et réponses :

Athlétisme - Pointes

L’athlétisme, cette discipline englobant plusieurs épreuves est un des sports les plus anciens du monde. Mettant aux prises des concurrents sur des épreuves de course de sprint (100, 200, 400 mètres...), d'endurance (1500, 5000, 10000 mètres...), de sauts (en longueur, en hauteur), de lancers (javelot, poids ou marteau) ainsi que des disciplines combinées (heptathlon, décathlon notamment) et même des courses d’obstacles (110 mètres haies, 3000 mètres steeple). Une variété de sports qui nécessite des équipements particuliers répondant aux spécificités de chacun d’entre eux.

Voir les avis sur les chaussures pointes athlétisme homme

En plus de la particularité de la discipline, il vous faudra également prendre en compte plusieurs autres paramètres pour le choix de vos pointes. Quelle est votre foulée ? Pour quel usage ? Etes-vous un pratiquant de loisirs ou un athlète expérimenté ? Sur quelle surface allez-vous pratiquer votre sport de prédilection ?

Lire la suite

Filtres actifs

Chaussures d’athlétisme homme : quelles pointes pour quelle discipline ?

Le choix devra en premier lieu être guidé par votre discipline.

Les pointes pour les disciplines de course :

  • Pour les sprints à haute intensité :

Globalement, plus la distance à parcourir est faible, plus vous devrez choisir des pointes à semelle rigide avec très peu d’amorti pour une meilleure relance dans le déroulé du pied. Elles permettront d'accroître votre vitesse et vous procureront dynamisme et explosivité pour les courses de sprint. C’est particulièrement vrai pour les courses sur 100 mètres et 200 mètres). Optez principalement pour des pointes de 9 mms.

  • Pour les sprints longs :

Pour les épreuves de sprint plus longues (400 mètres, 400 mètres haies, 800 mètres), l’athlète devra trouver un juste équilibre entre la puissance procurée par la rigidité et la souplesse de l’amorti. On choisira généralement des pointes allant de 6 à 9 mms.

  • Pour le demi-fond :

Au-delà de 800 mètres, l’accent devra être mis davantage sur la légèreté et les pointes devront alors être plus petites, autour de 6 millimètres alors que les épreuves de sprint nécessitent plutôt des points allant jusqu’à 9 millimètres (longueur maximale autorisée).

La légèreté des pointes pour le demi-fond doit permettre un plus grand confort dans le déroulé du pied sur des durées plus importantes où les appuis sont démultipliés. La semelle devra alors être plus souple pour un meilleur amorti notamment au niveau du talon. Les pointes d’athlétisme sont aussi utilisées pour le cross pendant l’hiver. Conçues pour optimiser la réception, elles embarquent des pointes longues pouvant aller jusqu’à 15 millimètres pour une adhérence optimale sur des terrains gras notamment.

Les pointes pour les disciplines de saut et de lancer :

Afin de bénéficier d’un élan important nécessaire à l’impulsion avant le saut, il est recommandé d’opter pour des pointes comprises entre 6 et 9 millimètres afin de conserver un équilibre optimal entre amorti et rigidité. C’est notamment le cas pour le triple saut, le saut à la perche, le lancer de javelot ou le lancer de marteau.

En revanche, pour le saut en hauteur, le saut en longueur ou le lancer de poids, la priorité doit être donnée totalement à l’impulsion. Ces disciplines nécessitent un impact maximal sur la finalisation de l’exercice. Des pointes plus longues devront alors être choisies en priorité pouvant aller de 9 à 12 millimètres (12 mms étant le maximum autorisé).



Chaussures d’athlétisme homme : quelles pointes pour quel terrain ?

Le choix de vos pointes sera également fonction de la surface de pratique. Ainsi sur des terrains synthétiques, vous aurez le choix entre privilégier l’explosivité plutôt que le confort (pointes de 6 mms) ou le maintien du pied au détriment de l’accroche (pointes de 9mms). Ce choix dépendra donc de votre ressenti et de vos objectifs de course.

Les courses sur des terrains secs et rocailleux nécessitent des pointes d’une longueur maximale de 9 mms pour assurer un bon amorti et un meilleur rebond.

Pour la pratique sur des terrains boueux, l’accent devra avant toute chose être porté sur l’accroche pour éviter les risques de glissades et de blessures. Optez dans de cas pour des pointes allant de 12 à 15 millimètres.

Vous pouvez également ajuster la longueur de vos pointes entre l’avant et l’arrière de la chaussure, ce qui vous permettra de déterminer la meilleure accroche et le meilleur maintien possible en fonction de votre profil selon que vous ayez une foulée portée plutôt sur l’attaque talon ou sur l’attaque médio-pied. Emportez toujours avec vous un jeu complet de pointes lors de séances d’entraînement ou en compétition pour pouvoir adapter votre chaussure à la surface et nettoyez les bien après chaque utilisation.

Enfin, pensez bien à prendre une demie-pointure au delà de votre pointure habituelle lors du choix de vos pointes pour anticiper un gonflement du pied notamment sur les courses à longue distance.


Découvrez sur runagora les tests et avis de nos membres sur les meilleurs modèles de pointes d’athlétisme. Par exemple, la Nike Zoom Victory 3 pour son confort et sa polyvalence, la Adidas Sprint Star 4 pour sa légèreté et sa respirabilité ou encore la Kalenji AT Mid Noire Blanche pour son accroche et sa relance dans les virages, autant de modèles différents pour répondre au plus près à vos besoins dans chacune des disciplines d’athlétisme.

Les avis qui vous intéressent probablement
vignette-JEU DE 12 POINTES 6 PANS 6MM
4/5
«Pointes pour piste / salle»
Pointes idéales pour la pratique de l'athlétisme sur une piste (indoor ou outdoor). Clé de type hexagonale nécessaire pour visser les pointes sur les chaussures (vendue séparément par Kalenji ou autre marque).
Rédigé par
le 26/12/2019
vignette-Saucony Havok XC homme
3.5/5
«Chaussures pointes cross»
Qualité du mesh (solidité) perfectible. Le choix d'un matériaux qui réponde mieux au conditions difficiles du cross s'impose (boue, humidité, froid etc...)
Rédigé par
le 12/09/2018