Cet été, troquez vos chaussures running contre des tongs !

Cet été, troquez vos chaussures running contre des tongs !

Tongs et claquette, bonne idée ou non ?

Ce n’est jamais chose aisée que de sortir des sentiers battus. Surtout lorsqu’il s’agit de se défaire de vos habitudes pour pratiquer votre passion. Ce n’est plus un secret pour vous, les meilleurs équipements font les meilleures performances. C’est certainement la raison principale qui vous a guidé dans le choix de vos chaussures de course. Vous en défaire peut se montrer difficile, surtout si vous souhaitez continuer à pratiquer même durant les vacances. Mais avec la montée en puissance du minimalisme dans la course à pied, vous trouvez-vous les bonnes raisons de vous y essayer ?

Course minimaliste, c’est quoi ?

La course minimaliste s’apparente à une pratique de la course à pied qui tend vers un retour à la source. Dans le minimalisme, vous allez mettre au placard vos montres de sport et vos chaussures running, aussi adaptées et confortables que puissent être ces dernières. Le but est de se défaire au maximum de toute la technologie moderne. Dans cette catégorie de course, vous pouvez trouver des pratiquants courir sans chaussures ou avec de simples sandales. Certains vont même jusqu’à bannir les plans d’entraînement pour se concentrer uniquement sur le plaisir de la course à pied.

Cette pratique est née dans l’absence de consensus sur les bienfaits des divers équipements qui dérivent des nouvelles technologies en termes de course à pied. Par ailleurs, dans l’absence des bienfaits recherché dans une chaussure de course, la course minimaliste permet de retrouver une foulée normale et plus naturelle. Cette façon de courir va vous permettre de gagner en sensation. Elle permet également de vous muscler vos chevilles et vos mollets. Elle induit également une augmentation de la cadence et augmente de ce fait votre efficacité mécanique et votre économie de course. Cela implique aussi une réduction de la vitesse d’impact au sol.

Tongs et claquettes pour le minimalisme et la récupération

Enlevez vos chaussures pour vous sentir plus à l’aise, pour ralentir votre allure et finir vos entraînements heureux. Courir en tongs ou avec des claquettes va vous inciter à ralentir, à être plus attentif à votre foulée, et à mieux courir. Cela vous permettra de retrouver ce sourire, et même parfois ce rire qui jamais ne devrait vous quitter quand vous courez. Le plaisir de courir prendra chez vous une nouvelle signification.

Toutefois, la transition doit se faire doucement et méthodiquement. Vous ne pouvez pas passer d’une paire de chaussures de course aux sandales et garder le même rythme. Avant de courir au maximum de vos capacités, vous devez apprendre à avoir une foulée légère et naturelle afin de minimiser les forces d’impact et de diminuer l’attaque talon. La prise d’appui devra se faire au niveau de l’arche antérieure du pied et les orteils seront très légèrement relevés avant la prise d’appui. 

Vous pouvez vous initier à cette méthode d’appui en faisant des entraînements de course en montée. Il faut éviter, autant que possible, de trop allonger votre foulée. En effet, une foulée trop allongée avec une réception sur l’avant du pied rajoutera de la pression sur vos muscles du mollet, vos tendons d'Achilles et votre voûte plantaire. Aidez-vous d’un métronome ou d’une bonne sélection de musiques pour rythmer votre course en augmentant votre cadence à 180 foulées par minute. Veillez à garder votre corps le plus droit possible, avec vos pieds dans l'alignement de vos hanches et à ne pas trop vous pencher en avant. Habituez-vous à atterrir légèrement. Votre corps adoptera intuitivement et naturellement les gestes de la course minimaliste (jambe pliée et tronc vers l’avant). Il gagnera en force et en proprioception, sans avoir à forcer le geste.

Vos tongs et claquettes seront également propices à la récupération. Le volume donné à la semelle soulage le mollet et le tendon d’Achille qui ont subi les vibrations des foulées. Afin de favoriser le retour veineux via un effet de pompe, mettez-vous à une séance de marche lente après votre course ou votre entraînement. Ce sera d’autant plus efficace avec vos tongs. Par ailleurs, les modèles de tongs et claquettes disposent généralement de semelles intermédiaires moulées. Le talon se positionne dans un léger creux de façon à rester dans l’axe et le moulage est rehaussé au niveau de la voûte plantaire afin de venir au contact avec le pied et le relâcher. Le fait d’être relativement à l’air libre vous laissera la liberté de réhydrater correctement vos pieds avec l’application d’une crème hydratante après la douche durant les quatre ou cinq jours qui font suite à la compétition.

Découvrez aussi

Quels sont les bienfaits et les risques du running ?
Courir est-il bénéfique ? Quels sont les risques associés ?
Lire l'article